Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La Guerre Vue du Ciel

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 4]

26 Re: La Guerre Vue du Ciel le Sam 7 Sep - 16:33

lu trois nouveaux chapitres ce matin et j'ai particulièrement apprécié celui qui raconte la découverte et la prise en main du SDT (Suivi De Terrain), je savais que c'était du brutal mais je ne me doutais pas à ce point  

questions:
-Le missile AS30L ne fait plus partie de l'inventaire du 2000D (je crois), pourquoi ?
-Lors du tir d'un Magic II, tu dis "je lance le ralliement radar". Dans quel but ? Je croyais que le missile IR était totalement autonome guidé uniquement par la source de chaleur
-Pour revenir au SDT, le système à l'air vraiment très fiable. A quel moment décides-tu de passer en automatique plutôt qu'en manuel. Quel avantage de rester en manuel/visuel en TBA lors de l'attaque d'un objectif ?
-La pénétration à basse altitude est rarement employées dans les derniers conflits où les AGL permettent de rester à distance de sécurité en altitude. Dans quel cas de conflit moderne la pénétration à basse altitude est-elle encore nécessaire ?
-Tu laisses entendre dans le livre que les PIM actuels ont bien moins d'hdv disponibles pour leur formation que tu n'en avais à la fin des années 90 (c'est de pire en pire d'après ce que j'en sais). De même, comment font-ils pour remplacer le stage au CITAC (pour le SDT) puisque les Falcon 20SNA sont retirés du service depuis plusieurs années ?

une question en marge du bouquin
-accepterais-tu de poster sur notre forum (qui va déboucher dans quelques semaines sur un site documentaire) quelques photos "autorisées" (si tu en as) des avions militaires que tu as croiser dans ta carrière, y compris les avions de collections ex-militaires que tu pilotes dans le civil ?

Voir le profil de l'utilisateur http://alfaviation.tonempire.com

27 Re: La Guerre Vue du Ciel le Sam 7 Sep - 17:44

Je viens d'entamer le bouquin  study  et ça accroche bien !    

Juste pour revenir à ta carrière,je ne sais pas quel âge tu as mais pour ta "retraite"  tu t'orientes vers quoi : la retraite tranquille chez toi, pépère,  la retraite active pilotage de warbirds par exemple ou alors la retraite très active la reconversion dans le civil comme pilote de ligne ? (bon tu n'y penses peut-être pas encore, désolé Wink )

Voir le profil de l'utilisateur

28 quelques réponses le Sam 7 Sep - 18:55

Bonjour à tous,
- l'AS 30 n'est plus en service...sniff...
- rallier le radar sur l'accrochage missile permet d'afficher toutes les informations de tir élaborées par radar, notamment le domaine de tir dans lequel on est sur que le missile ira au but. Sinon, on a que le rond et le son qui indique que le missile est accroché, mais le missile accroche bien avant d'être à portée de tir...
-SDT: dans la mesure du possible, les équipages voleraient en automatique, c'est la mois fatiguant. En cas d'échos parasites (très forte pluie, tempête de neige, action adverse), en auto, l'avion grimperait par dessus, dons se dévoilerait. Dans ce cas, le pilote passe en mode manuel TBA est suit "à la main" ce qu'il pense être le relief...dans ce genre de situation, on voit assez bien la ligne continue du relief, des plots "épars " du reste. Mais ce mode est extrêmement fatigant et demande beaucoup d'entrainement et de régularité.
-En TBA, le pilote est rivé sur la VTB, il ne voit pas plus dehors que s'il était en mode automatique...ses yeux sont le radar. Se mettre en TBA à l'approche d'un objectif permet de se prémunir contre un dégagement intempestif juste avant le largage de l'armement. Si on a un risque de voir l'avion dégager, pour ne pas avoir tout le trajet pour rien, on passe en mode TBA (qui n'est que l'appellation de mode "manuel" du SDT...). Ce n'est pas systématique donc.
- l'armement AGL se tire à la fois en moyenne altitude et en basse altitude. Lors des derniers conflits, les missions se sont déroulées en moyenne altitude, car la coalition avait la supériorité aérienne et que le milieu était dit "permissif ", c'est-à-dire que la menace sol-air adverse était considérée comme suffisamment neutralisée. Mais chaque opération est différente. Pénétrer en basse altitude est un moyen de percer les défenses adverses pour un pays qui n'est pas doté de moyens SEAD par exemple. Cela dit les Anglais ont fait "l'amère expérience des raids TBA " lors du conflit irakien, et sont rapidement remontés en MA...pourquoi continuer l'entrainement TBA ? D''abord parce qu'on est pas sûr des conditions que l'on va rencontrer lors de la "prochaine"...ensuite parce que "qui peut le plus, peut le moins ", et exécuter un raid à proximité du sol est infiniment plus difficile que de faire le même en moyenne altitude. Ces arguments n'engagent que moi, le "pour " et le "contre " font l'objet de discussions intenses, en ces temps difficiles pour garder un entrainement de qualité. Attention aux idées reçues qui "parsèment " l'histoire aéronautique :
=> Les combats aériens ne se feront plus au canon...donc pas de canon sur le Phantom...on connait la suite...
=> Le bombardement n'a plus besoin de canon ou de roquettes...le canon (du A10...) était l'arme de prédilection des JTAC an Afghanistan...
=> Avec l'armement GPS, plus besoin de laser...je vous laisse méditer sur celle-ci...
=> On ira plus en basse altitude...peut-être, mais s'il faut y aller et que plus personne ne sait faire...il va y avoir des accidents...
Bref, la difficulté est de placer le curseur entre ce qu'on voudrait faire, et ce en quoi nous pouvons réellement nous entrainer. Mais c'est une réflexion difficile qui doit se faire du niveau des décideurs...
- Pour les PIM, en fait ils disposent d'un peu moins d'heures, pour apprendre beaucoup plus de choses que nous à notre époque.
ex:
En 1999, à mon arrivée, les "gros" labels à apprendre sur le "D" étaient: le SDT, l'AGL, et les JVN.
On avait deux ans après l'arrivée à l'unité pour passer "pilote opérationnel".
En 2012, le pilote opérationnel va devoir apprendre, le SDT, l'AGL, les JVN, le "missile de croisière", l'armement GPS, le vol tactique avec la L16, et j'en oublie certainement, avec quelques mois de formation en moins. Certes on a allégé les exigences dans certains domaines, mais globalement, leur charge de travail pour être performant est...impressionnante ! Les escadrons étant toujours à droite et à gauche en opération, l'instruction des jeunes est le vrai défi de ces dernières années...
Le CITAC est remplacé par une formation spécifique au sein de ETD à Nancy. L'avantage est d'apprendre le SDT du 2000D, qui est différent du SDT en 2000N. En passant par le CITAC, nous apprenions d'abord les SDT en "N", avec des méthodes de vol liées à ce SNA, pour nous adapter ensuite à celui du "D" de retour à Nancy. La formation actuelle est, à mon sens, plus cohérente. Mais là aussi cela n'engage que moi !
Pour les photos, avec plaisir, dès que j'ai un peu de temps, je vais regarder ce que j'ai en stock, et qui soit "publiable " sur un site "spotter"...soyez indulgents...
Concernant la retraite, en passant par le concours de l'École de l'Air, je suis "officier de carrière", donc il me reste (en théorie), encore une bonne "quinzaine" d'années de service, à l'inverse de mes camardes "officiers sous contrat " qui sont limitées à "vingt ans " de service. Et si retraite il y a, de toute façon, ce sera une retraite "très active ". Comme beaucoup de mes camarades, je fais parties des "hypers actifs", qui ont besoin d'un "os " à ronger, du moment qu'il est utile à la communauté !
Voilà, bon week-end,
Marco

Voir le profil de l'utilisateur

29 Re: La Guerre Vue du Ciel le Dim 8 Sep - 18:12

à propos de l'incident de nuit sous JVN à Red Flag
Qu'aurait du faire le leader de la patrouille de F1CT afin d'exclure tout risque d'abordage ?
-Obtenir le visuel sur la patrouille de 2000D avant de descendre ?

-Ne pas choisir l'option de croiser le niveau de vol des 2000 ?
-Qui était le chef de mission en vol ce soir là ? "Frost" ou "Rital" ? N'est ce pas lui le responsable de ce presque-accident pour ne pas avoir interdit aux F1 de couper à travers le niveau des 2000 ?

Voir le profil de l'utilisateur http://alfaviation.tonempire.com

30 croisement le Dim 8 Sep - 22:11

Salut ALF,

L'objet de ce passage est justement de montrer que souvent, lorsque "que ça passa près ", voire, s'il y a un accident, c'est souvent un enchaînement de circonstances qui conduit à cette situation. Dans l'exemple que je cite, finalement, l'erreur finale vient de "Frost " dans le sens ou il descend en étant persuadé de voir les deux autres avions, mais en toute bonne foi. S'il avait eu un doute, jamais il ne se serait risqué dans la manœuvre, c'est d'ailleurs pour ça que, passé la réaction un peu "épidermique " compréhensible, personne ne lui en tient rigueur lors du débriefing, cela aurait ou arriver à n'importe qui d'autre (moi le premier).

Sur ces missions en MFFO, il y a un "responsable " chargé d'organiser le vol, Frost en l’occurrence, qui fait office de chef d'orchestre, mais les deux paires étant dissociées pendant la plus grande partie du vol, chaque leader de "paire " est libre de conduire sa patrouille comme bon lui semble, du moment qu'il arrive à l'heure et au bon endroit pour le rendez-vous. Il ne faut pas oublier non plus que cet épisode s'est déroulé en 2002 (11 ans...) lorsque justement nous apprenions à travailler avec les Mirage F1, jetant les bases des MFFO pour les dix années à venir.

Par ailleurs, les changements d'altitudes, de trajectoires, de "plans" sont le lot quotidien des équipages à bord de tous les avions de combat du monde. S'adapter en permanence à une situation qui change (météo, fuel, réaction de l'adversaire, etc.) est l'une des bases de notre formation. "Aisance, adaptation " comme nous diraient nos anciens. Une mission ne se déroule "jamais " suivant le plan prévu, et savoir décider d'une option qui "fonctionne " est l'une des étapes qui rendent le passage du rôle d'équiper à celui de "leader " difficile.

Bonne reprise demain,

Marco (dodo)

Voir le profil de l'utilisateur

31 Re: La Guerre Vue du Ciel le Mar 10 Sep - 8:20

le chapitre africain est un régal (à lire, pas forcémment à vivre)
j'étais avec toi en place avant en train d'essayer de chopper cette saleté de panier probe and drogue dans les turbulences du "Pot au Noir" sans déroutement possible 
 
question
pourquoi ne pas enclencher le si performant SDT lors de la passe d'intimidation "velue" 150ft, PC crantée, par mauvaise visibilité (orage) où tu as faillit "traverser" une colline ? Qu'est ce qui empêchait la manip au radar que vous avez finalement utilisé un peu plus tard lors d'un "show of force" IMC
 
deux questions en marge
-pourquoi moderniser les derniers 2000D plutôt que d'augmenter la cadence de livraison du Rafale qui doit être très supérieur au 2000 dans tous les domaines ? (et Dieu sait que j'aime le 2000 ...). Question de coût ?. L'intégration de l'ASTAC n'est pas prévue sur Rafale ?
-pourquoi pas de capacité SEAD pour le 2000D alors qu'à ma connaissance le missile Martel faisait partie da la panoplie originelle prévue pour le 2000 (vu en emport sur un 2000 de présérie au Bourget) et plus surprenant, pas sur Rafale non plus ?

Voir le profil de l'utilisateur http://alfaviation.tonempire.com

32 Re: La Guerre Vue du Ciel le Mar 10 Sep - 19:37

Salut Alf,

Dans le passage ou je me fais abérer par le relief, la météo est en dégradation mais il fait suffisamment beau pour naviguer à vue. C'est le jeu d'ombre avec les nuages et une colline sombre masquée devant une autre qui m'induisent en erreur. C'est un piège bien connu et qui est largement expliqué lors des biefings, ce qui n'a pas empêché que je sois surpris. Nous n'étions pas dans des conditions extrêmes qui nécessitent l'utilisation du SDT.

Le 2000D doit être modernisé parce qu'il devient progressivemebt le remplaçant du F1 et du Jaguar et que l'heure de vol en 2000 est moins chère que celle du Rafale. Et toutes les missions ne justifient pas l'utilisation de Rafale...

Une capacité SEAD ne repose pas uniquement sur l'armement mais aussi sur des capteurs spécifiques qui localisent les émissions radar par exemple, des brouilleurs dédiés à cette mission, et un entraînement spécifique. C'est le cas des Growler, Prowler, Tornado allemand, F16 CJ qui ont reçu l'équipement pour. Le concept repose en Europe sur une complémentarité des vecteurs...même s'il y a encore du boulot ! Cela n'empêche pas de faire de la DEAD avec des avions de bombardement conventionnel.

Pour le Rafale, je pense que le potentiel de l'avion n'est pas encore complètement exploité si l'on en croit les utilisateurs. Chaque chose en son temps, il fait déjà (et ses équipages aussi...) beaucoup de choses, et nos décideurs ont fixé les priorités.

Voilà, bonne lecture,

Marco

Voir le profil de l'utilisateur

33 Re: La Guerre Vue du Ciel le Jeu 12 Sep - 9:00

Marco, je trouve ton chapitre sur le TLP assez couillu car tu abordes sans détour les difficultés relationnels entres les différentes "castes" et corps de métier. Je n'avais encore jamais lu ça ni dans la presse spécialisé ni ailleurs, d'habitude, ça reste "off". Là, on sort du discours habituel, c'est du parlé vrai. Le fait que tu sois encore en activité dans l'AdA renforce encore la portée de tes propos. Certains de la "Graisse", par exemple, en prennent pour leur grades, et nul doute que les noms ont été changés et c'est bien comme ça.
Tu as su tourner tes phrases pour ne blesser personne. A l'inverse, il y a parfois des navigants pas très malins non plus (j'en ai croisé)
ca nous sort un peu des sentiers battus et je ne m'attendais pas à ça dans ton livre. ca me plait et ça donne encore une nouvelle dimension à ton bouquin



Dernière édition par alf446 le Jeu 12 Sep - 21:50, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://alfaviation.tonempire.com

34 Re: La Guerre Vue du Ciel le Jeu 12 Sep - 17:59

ALF a écrit:Marco, je trouve ton chapitre sur le TLP assez couillu car tu abordes sans détour les difficultés relationnels entres les différentes "castes" et corps de métier. Je n'avais encore jamais lu ça ni dans la presse spécialisé ni ailleurs, d'habitude, ça reste "off". Là, on sort du discours habituel, c'est du parlé vrai. Le fait que tu sois encore en activité dans l'AdA renforce encore la portée de tes propos. Certains de la "Graisse", par exemple, en prennent pour leur grades, et nul doute que les noms ont été changés et c'est bien comme ça.
Tu as su tourner tes phrases pour ne blesser personne. A l'inverse, il y a parfois des navigants pas très malins non plus (j'en ai croisé)
ca nous sort un peu des sentiers battus et je ne m'attendais pas à ça dans ton livre. ca me plait et ça donne encore une nouvelle dimension à ton bouquin
J'ai lu ca hier soir aussi, je me suis fait les mêmes réflexions!
C'est d'ailleurs cet aspect qui me plait le plus dans ton livre, le relationnel de tous les instants, à tous les niveaux, impressionnant à lire, et, très certainement à vivre  .

Voir le profil de l'utilisateur

35 Re: La Guerre Vue du Ciel le Dim 15 Sep - 21:42

J'ai beaucoup aimé le passage où tu "amerris" en 2000 à Kandahar Razz 
. D'ailleurs, de façon générale, ton bouquin montre bien que l'aviation (ici militaire) est un "sport" risqué et qu'il n'est pas nécessaire de traverser un mur de feu ennemi pour se faire des frayeurs même en temps de paix.
Même avec une SV à son paroxysme, les accidents et incidents sont nombreux.
il suffit de consulter ça pour s'en rendre compte
http://www.defense.gouv.fr/portail-defense/ministere/organisation/organisation-du-ministere-de-la-defense/organismes-dependant-du-ministre/l-aide-a-l-application/les-rapports-des-bureaux-enquetes-accidents-defense
dont le crash mortel de "Bubba" que tu évoques dans le livre Crying or Very sad 
http://www.defense.gouv.fr/content/download/105593/1032195/file/Rapport%20public%20BEAD-air-A-2007-023-A.pdf

Voir le profil de l'utilisateur http://alfaviation.tonempire.com

36 Re: La Guerre Vue du Ciel le Mar 17 Sep - 21:45

J'ai bien avancé et je comprends mieux ce que tu me disais l'autre fois, au sujet de ton avancement et de "la fin" de ton parcours en unités ops.
C'est vraiment dingue quand on y pense les investissements autant personnels que de l'état pour former des pilotes d'une courte ( voir très ) carrière opérationnelle...
Pfiouu, toujours aussi passionnant ton bouquin, je me croirais vraiment à ta place tellement tu retranscris bien ce que tu vis  .

Voir le profil de l'utilisateur

37 Re: La Guerre Vue du Ciel le Sam 21 Sep - 10:58

je ne pose plus de question pour l'instant car ce bouquin a la faculté d'y répondre quelques pages plus tard !
(comme me l'avait très justement fait remarqué gpf).

Moi à la place de "la Guerre Vue du Ciel", j'aurais choisi "Tout ce que vous auriez voulu savoir sur les Muds" Razz 

je vais peut-être arrêter de te cirer les pompes mais c'est vraiment le bouquin rêvé
pas une page ou je n'apprends pas quelques chose de capital sur l'aviation militaire.
aujourd'hui, le rôle capital de la L16 et l'obsolescence du PDLCT-S
si, une petit question: pirat 

-le Damoclès est plus performant que les PDLCT-S mais encore bien moins que les Snipper et Litening, c'est bien ça ?

Voir le profil de l'utilisateur http://alfaviation.tonempire.com

38 Re: La Guerre Vue du Ciel le Sam 21 Sep - 18:20

bonjour à tous,

Semaine chargée...d'ou ma réponse tardive !
Merci pour vos commentaires. L'iintérêt d'un témoignage est justement de sortir un peu des sentiers battus.

depuis mes débuts en aviation militaire, en janvier 1997 jusqu'à cette année 2013, cela représente 16 années en unité volante, dont 10 sur Mirage...pour un pilote/direct/français ce n'est pas si mal, et les pilotes actuels peuvent espérer 11 à 12 ans en escadron...voire plus sur Rafale. Le retour sur investissement est aussi au cœur des préoccupations !

Concernant le Damocles, ton raccourci sur ses performances est rapide Alf. Malheureusement je ne peux pas répondre à ta question....mais chaque pod a ses qualités et ses défauts, une chaise est sûre le Damocles était très

Voir le profil de l'utilisateur

39 Re: La Guerre Vue du Ciel le Sam 21 Sep - 18:21

attendu...

voilà, sorry pour les deux messages mais j'envoie depuis le téléphone portable...

bon week end

Marco

Voir le profil de l'utilisateur

40 Re: La Guerre Vue du Ciel le Jeu 3 Oct - 8:34

J'ai terminé le bouquin ce week-end
 
J'ai vraiment apprécié cette lecture que j'ai "vécue", comme je l'espérait.
Je ne suis pas déçu.
Malgré les nombreux acronymes et néologismes omniprésents qui ont du rebutter certains d'entre-nous, j'ai trouvé ça très immersif et j'ai appris énormémént de choses, j'ai du relire certains chapîtres pour bien saisir le déroulement de l'action mais ça faisait partie de ma démarche pour m'assoir moi aussi sur le Mk.10 et ne rien louper de l'action. C'est le gros point fort de ce bouquin où on est constament avec Marco dans le pit du 2000D.
Autre point fort, le discours assez libéré qu'on ne s'attendrait pas à lire de la part d'un officier d'active de l'AdA. On est loin de langue de bois et ça fait la différence. Obsolescence du matériel et des procédures françaises, rapports parfois rugueux avec la hiérarchie et les collègues, frustrations professionnelles, etc...
Les derniers chapitres des ultimes déploiements afghans terminent de nous plonger dans la routine guerrière cependant différente à chaque vol de guerre.
 
et puis il y a la réplique qui cloture le livre. je ne la livrerai pas ici mais elle est très touchante et m'a particulièrement émue.
La dernière phrase de Marco, forte, sans concession (ou si peu) qui exprime vraiment ce qu'est la passion avec un grand P.
C'est beau et ça me parle... (à mon modeste niveau de passionné civil et terrien)
 
Bravo Marco et merci pour m'avoir fait vivre "La Guerre vue du Ciel"
 
Mes respects Mon Commandant  

Voir le profil de l'utilisateur http://alfaviation.tonempire.com

41 Re: La Guerre Vue du Ciel le Ven 4 Oct - 16:35

Si vous avez aimé ce livre, dites le (même si vous n'avez pas acheté votre livre chez Amazon)

http://www.amazon.fr/product-reviews/2915243565/ref=cm_cr_pr_btm_link_next_2?ie=UTF8&pageNumber=2&showViewpoints=0&sortBy=byRankDescending

Voir le profil de l'utilisateur http://alfaviation.tonempire.com

42 Re: La Guerre Vue du Ciel le Dim 20 Oct - 14:59

Un article qui date de fin Août, on y apprend, entre autre, que Marco est passé au grade supérieur.

Félicitations Mon Colonel!  
http://www.sudouest.fr/2013/08/28/un-pilote-de-chasse-qui-fait-la-guerre-aux-cliches-1152081-1188.php


(photo MENARD/sudouest.fr)

Voir le profil de l'utilisateur http://alfaviation.tonempire.com

43 Re: La Guerre Vue du Ciel le Mar 22 Oct - 21:52

J'ai fini le livre
Je confirme ce que dit Alf.
Un must absolu  

Voir le profil de l'utilisateur

44 Re: La Guerre Vue du Ciel le Mar 22 Oct - 22:44

Ouaip, la seule critique que j'émettrais est le côté un peu répétitif de la 2e moitié du bouquin. A part ça, je me suis également régalé  

Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/gpf_gpf/sets/72157635437308340/

45 Re: La Guerre Vue du Ciel le Mer 23 Oct - 10:06

gpf a écrit:Ouaip, la seule critique que j'émettrais est le côté un peu répétitif de la 2e moitié du bouquin. A part ça, je me suis également régalé  
Oui, je me suis fait la même réflexion !
Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, les passages "aériens" qui m'ont le plus marqué sont ceux relatifs aux ravitaillements en vol.
J'ai vraiment "ressenti" la tension extrème que Marco éprouvait  .

Voir le profil de l'utilisateur

46 Re: La Guerre Vue du Ciel le Mer 30 Oct - 19:02

Hier, nous avons rencontré le Lcl Marc "Claudia" Scheffler sur la BA709 de Cognac. ("condé" sur le forum)
Il était de repos mais il a pris sur son temps pour nous faire visiter son nouveau terrain de jeu, l'EPAA315 sur TB30 Epsilon et Grob G120 (reportage à suivre)
J'étais un peu fébrile à l'idée de rencontrer (avec gpf et magawatt) le pilote aux 150 missions de guerre et 2200hdv sur Mirage 2000D.
J'ai découvert quelqu'un d'abordable et disponible, animé par la même chose que nous, la passion de l'aviation.
Merci pour tout Marco, nous avons passé une excellent après-midi sur la BA709 en ta compagnie  
 
(pour ceux qui n'ont pas encore lu La Guerre vue du Ciel. Précipitez-vous ! c'est le livre qui doit vous servir de référence à chaque fois que vous entendrez parler du Mirage 2000D, des "Muds" et de nos aviateurs de Nancy, et d'ailleurs, engagés en opex)
 



Dernière édition par alf446 le Jeu 31 Oct - 7:14, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://alfaviation.tonempire.com

47 Re: La Guerre Vue du Ciel le Mer 30 Oct - 19:47

c'est sympa de mettre un visage sur un nom...

merci




Красная звезда !!
Voir le profil de l'utilisateur

48 Re: La Guerre Vue du Ciel le Mer 30 Oct - 22:26

Je viens de finir le livre TOP   

Voir le profil de l'utilisateur

49 Re: La Guerre Vue du Ciel le Dim 10 Nov - 13:46

une page facebook dédiée au livre vient de voir le jour avec des photos inédites, entre autre.
n'hésitez pas à laisser un petit mot à Marco, le personnage et son bouquin le méritent amplement !

https://www.facebook.com/combatsMirage2000D

Voir le profil de l'utilisateur http://alfaviation.tonempire.com

50 Re: La Guerre Vue du Ciel le Dim 10 Nov - 14:10

alf446 a écrit:une page facebook dédiée au livre vient de voir le jour avec des photos inédites, entre autre.
n'hésitez pas à laisser un petit mot à Marco, le personnage et son bouquin le méritent amplement !

https://www.facebook.com/combatsMirage2000D
C'est fait :-)

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum